DRAGAGE

Cette recherche théâtrale vise à renouveler la relation entre la conception sonore et la dramaturgie au théâtre. En référence à une esthétique contemporaine et à partir d’une pratique créatrice soutenue, nous expérimentons une écriture sonore qui se libère d’une illustration du mouvement scénique, pour s’affirmer comme co-création au sein du spectacle. Conjointement, cette interaction du son et de la scène fait émerger des questions d’interprétation : Comment la relation entre le concepteur-régisseur sonore et l’acteur contribue à ouvrir l’espace du jeu? Comment la conception sonore appelle à la manipulation de corps sonores par l’acteur ? Nous explorons ces préalables de recherche dans un travail de mise en scène à partir de la pièce Dragage, matériau textuel qui nous conduit vers des investigations tournées vers le son sous différentes formes, avec diversité de supports, des temporalités décalées, et des modes multiples de perception dans l’espace théâtral.

Dans le cadre de cette recherche, nous organisons une journée d’étude intitulée : Une pensée en action par le son ou insubordination et mutation du son face au drame, qui s’est déroulée le 14 Janvier 2011 à l’UQAC. 

Nous tenons à remercier La Tortue Noirele Centre d’art actuel Bang, le Festival international des arts de la marionnette, le Centre d’Expérimentation Musicale et Le Musée de La Pulperie de Chicoutimi

Ce programme est financé par le FQRSC, la Chaire de Recherche du Canada, la Cie des Têtes heureuses, et l’UQAC.