Productions universitaires

Jean-Paul Quéinnec est professeur à l’Université du Québec à Chicoutimi, dans la poursuite de sa réflexion sur la dramaturgie sonore, ses mises en scène et son écriture scénique s’élabore autour de cet élément dans ses propositions de travail universitaire.


2014- Corps amoureux, corps en manque

À partir de deux textes: Manque de Sarah Kane et L’homme assis dans le couloir de Marguerites Duras.
Mise en scène des étudiants supervisés par Anne-Marie Ouellet et Jean-Paul Quéinnec

Cours: Atelier de conception et atelier de création

Ces ateliers de conception et de création permettent à l’étudiant d’explorer certains thèmes forts mais aussi différentes esthétiques pour apprendre la mise en scène au théâtre. Cette année, Anne-Marie Ouellet et Jean-Paul Quéinnec ont proposé celui du « corps amoureux-corps en manque » à partir de deux textes, Manque de Sarah Kane et L’homme assis dans le couloir de Marguerites Duras.

Obtenir plus d'informations

Polyptyque E.P. – 2013

Les étudiants du cours de Production Théâtrâle présentent Polyptyque E.P. de Emmanuel Darley.

Sous la direction artistique et pédagogique de Gilone Brun
18-19-20 avril 2013 – 20h- Entré Libre

Scénographie et mise en scène :

Tout a débuté par un atelier de recherche scénographique. Chaque étudiant s’est emparé du texte pour élaborer un projet en modèle réduit du spectacle qu’il imaginait, dans son déploiement dramaturgique, spatial et temporel. Cette démarche a permis de fouiller le texte en profondeur et de laisser affleurer une écriture toute personnelle. Les protocoles de travail ont pris des chemins de traverse. Ils ont permis de toucher du doigt l’articulation entre espace et texte, continuité et discontinuité.

Obtenir plus d'informations

La Tempête – 2011

Souvent, à voir ces treize étudiants travailler, j’ai pensé : « Quel que soit le résultat de cette production, je peux dire qu’ils ont véritablement avancé. » Ils ont décidé d’aller de l’avant d’abord pour apprendre et plus encore vers l’avant pour créer. Parce qu’ils l’ont décidé, ils sont allés loin. Et se sont donnés pour dépasser les objectifs du cours. S’ils ont respecté mes intentions artistiques ils les ont aussi dépassées pour se les approprier. Cette double tâche est fondamentalement celle de l’acteur.

Il me semble que ce double engagement de l’acteur est la première condition pour approcher Shakespeare. S’emparer de La Tempête, c’est pour les étudiants se confronter à un théâtre qui parait transgresser la fable pour aller plus vite vers le jeu, vers l’action de l’être jouant (Régnaut, 1983).

Obtenir plus d'informations

L’Opérette Imaginaire – 2009

Un texte de Valère Novarina, mise en scène Jean-Paul Quéinnec

L’opérette imaginaire de Valère Novarina présentée au Petit théâtre

Les étudiants du cours « Production théâtrale » sous la direction de Jean-Paul Quéinnec présentent

L’OPÉRETTE IMAGINAIRE

De Valère Novarina

22-23-24-25 avril 2009, 20 heures Petit théâtre de l’Université du Québec à Chicoutimi Entrée libre! Réservations suggérées • 418 545-5011, poste 4708

« C’est une action qui avance sans but par irruption de personnages rythmiques. Affublées d’un air animalesque ou trop humain, ces figures changeantes entrent, traînant en séquelles ritournelles et romances. Le temps avance par secousses de l’espace : le public vient voir se percuter des sentiments—s’entrechoquer la vie contradictoire » Valère Novarina.

Obtenir plus d'informations
 Menu
 Réduire
 Montrer