Galerie photos

Publié le: 2 novembre 2017

Strate 5 | Présentation à Bogotà

UNIVERSITÉ LAVAL, QUÉBEC, ET EN SIMULTANÉ AU FESTIVAL PLIEGUES Y DESPLIEGUES, BOGOTÀ

À Bogotà, dans un studio, sont installés deux écrans accompagnés de deux haut-parleurs chacun devant lesquels les spectateurs sont venus s’asseoir ; d’un côté, ils voyaient notre composition Web, de l’autre, la captation que l’actrice faisait d’elle depuis son appartement. Pour les spectateurs de Québec, la présence des personnes de Bogota était soulignée avant que le spectacle ne commence et dès que le système de communication avec Claudia s’interrompait. Après la présentation, un débat a eu lieu qui a de nouveau réuni les spectateurs de deux pays.

Commentaire d’un artiste collaborateur, Alain-Martin Richard

« Au début, j’ai cru que Claudia était dans la salle ou dans un coin de l’espace scénique, puis on m’a dit que non, ce n’était pas ça. Elle était dans sa chambre seule quelque part. J’en fus étonné. Je me suis dit, à ce moment-là, que les spectateurs qui la regardaient à Bogota n’avaient sûrement pas la même expérience que nous. En revanche, si nous avions la chair du spectacle, je trouvais intéressante l’apparition de Claudia, ses niveaux d’intervention où, tout à coup, elle entrait dans l’espace scénique où nous étions à Québec. Je trouvais la présence des spectateurs à Bogota plus diffuse. On sentait la proximité du Web, mais l’intervention de Claudia était plus axée directement vers nous : « Là, je m’adresse à vous, à Québec, je parle avec mes coéquipières », etc. En définitive, ce dispositif créait quasiment trois zones : la zone un peu diffuse des spectateurs de Bogota, la zone avec Claudia dont la présence quand même appuyée fut aussi sporadique, et une troisième avec celles présentes dans le plein espace de la scène et tout le temps. Nous assistions à une sorte de relation télescopée[…] »

Productions sonore de la CRC Dramturgie sonore au théâtre
 Menu
 Réduire
 Montrer