Galerie photos

Publié le: 24 mai 2018

CAHIER DE PHONOGRAPHIE no1 / phonographie mobile Charles Buckell

CHIGOUBICHE, LA SCÈNE ET UN CAHIER

La phonographie : une dramaturgie sonore

Ce cahier prolonge notre aventure phonographique avec Charles Buckell sur les bords de la rivière Chigoubiche. Depuis quelques temps déjà, la Chaire de Recherche du Canada en dramaturgie sonore au théâtre tente de renouveler des pratiques d’écoute hors des murs de la scène. Sortir de notre territoire pour aller à la rencontre du son représente alors l’occasion de vivre notre écoute à partir de l’espace réel. Nous nous déplaçons avec nos outils sous le bras vers des lieux inusités pour faire en sorte que la captation sonore soit une expérience d’abord sensible qui au-delà de l’exploration, nous entraine dans une relation complexe, plurielle, en mutation constante avec un environnement et sa culture. C’est à partir de ce déplacement, de cette mobilité que nous faisons œuvre. Le concept de phonographie repose spécifiquement sur cette dynamique : mettre en valeur des sons, en les captant plutôt qu’en les inventant et écrire une œuvre en donnant la place à la faillibilité de notre écoute mobile. La création que nous visons se construit uniquement à partir des données enregistrées (sonores, visuelles, textuelles) et d’une influence spécifique d’un guide formateur qui sera partie prenante dans le processus et la finalité de l’œuvre.

Phonographie 01 : Charles Buckell

En juin 2016, c’est Charles Buckell (étudiant artiste en théâtre de la communauté de Mashteuiastsh) qui nous a formés à son territoire et que nous avons convié, en retour du formateur qu’il fut, à devenir acteur d’une pièce de théâtre. Une collaboration qui s’est déroulée en deux temps : une immersion dans le parc de Chibougamau au coeur de la réserve faunique Ashuapmushuanun et une création dans le studio- théâtre à l’UQAC. Un parcours jonché d’épreuves qui fut pourtant une expérience que je qualifierais d’évidente. Certes, trouver la clé du chalet ne fut pas chose facile, encore moins resituer le camp de chasse ou traverser le barrage d’un castor pour aller au « crique-à-ma grand- mère », certes les attaques incessantes de moustiques et mouches noires nous ont empêchés de dormir toute la nuit… Cependant la rencontre a eu lieu. Notre approche collaborative et déhiérarchisée entre nous a véritablement permis un engagement pour saisir les événements tels qu’ils survenaient. Une méthode que nous avons restituée une fois dans le studio-théâtre.

Si l’équipe s’était donnée des « postes » d’écriture (Guillaume Thibert au son, Andrée-Anne Giguère à l’image, Chantale Boulianne à la scénographie, Charles Buckell au jeu, Christine Rivest-Hénault à l’assistanat et moi au texte), notre principe de travail a consisté en un partage collectif de la dramaturgie. Le spectacle est le fruit de cet « écouter ensemble ».

Avec la Clignotante Pour déplacer encore une fois la singularité de cette recherche, nous voulions « construire » un livre qui ne soit pas seulement une édition mais un geste artistique qui déploie plus loin notre besoin de mobilité. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes adressés à Cindy Dumais qui façonne les livres comme elle réalise une œuvre. Plutôt qu’une approche chronologique de notre aventure, elle propose une dynamique plus circulaire entre les différents matériaux pour mieux repérer le mouvement de porosité entre les deux temps de la recherche et les points de vue critiques. Vous pourrez y découvrir des photos, des notes de travail, des croquis, des avis de concepteurs et les textes de création. 

Le format du cahier se veut aussi un rappel de nos propres cahiers de travail tout en faisant cas d’un soin esthétique. Notre désir futur est de multiplier cette édition pour rassembler les cahiers qui accompagneront les trois prochaines phonographies que la Chaire en dramaturgie sonore que nous nous apprêtons à réaliser. 

Je profite de ce texte pour remercier chaleureu-sement l’équipe de la chaire (Nicolas Bergeron et Véronique Ménard compris) pour s’être adonnée sans compter à cette première phonographie.

Jean-Paul Quéinnec


DIRECTION ÉDITORIALE, CONCEPTION ET RÉALISATION

Cindy Dumais / LaClignotante

CONCEPTEURS DE LA PHONOGRAPHIE 01

Chantale Boulianne
Charles Buckell
Andrée-Anne Giguère
Jean-Paul Quéinnec
Guillaume Thibert

CRÉDITS PHOTOGRAPHIQUES

Andrée-Anne Giguère Jean-Paul Quéinnec Guillaume Thibert Nicolas Bergeron Christine Rivest-Hénault

IMPRIMEUR

Les Imprimeurs associés

REMERCIEMENTS

Maëlle Tremblay, Véronique Ménard, Hélène Bergeron, Nicolas Bergeron, Christine Rivest-Hénault et la famille Robertson

Comment se procurer ce cahier

Au coût de 20$ à la librairie Point de suspension du Centre bang située à l’Espace Séquence

Productions sonore de la CRC Dramturgie sonore au théâtre
 Menu
 Réduire
 Montrer